Nouvelle chaîne de télévision

Bonjour mesdames et messieurs, c’est lonvi. J’ai la joie de vous annoncer la naissance, d’une nouvelle chaîne de télévision. Je lui souhaite donc une longue et heureuse vie . Cette nouvelle chaîne de télévision se nommera « réseaux sociaux ». C’est tout un programme éducative à créer, pour elle et pour elle. En effet, cette nouvelle infante de la télévision aura besoin d’être suivi par un adulte. Cet adulte devra être là pour donner le cadre à ce futur bébé à éduquer. Tel le fait de tenir un propos violent, un propos haineux. Comme, cet être méprisant se vantant dans une vidéo de taper sur des araignées. Et, invitant à en faire de même. Hors, le fait de montrer une scène et de tenir des propos assez choquant, sont des incitations à la haine de son prochain. Je dirais même plus, c’est un appel à la violence.

En l’occurrence, là, sur nos amis les araignées. Oui, c’est un appel à la violence. Car par mimétisme, les personnes ayant regardées, écoutées, ces vidéos, useront de violence à la vue d’un représentant des arachnides. Les personnes n’auront pas la capacité après cela d’analyse. Ou bien de se questionner sur le bien fondé d’un tel acte? Est-ce bien? Est-ce mal? Non, ils ne se la poseront pas la question. Ils agiront. Ils frapperons ces pauvres petites bêtes sans défense. Pour clarifier la situation, c’est aussi un appel au meurtre. C’est illicite. On a pas le droit. Après ces actes, elles meurent. On assassine nos amis les araignées. Eux qui se nourrissent d’insectes. Des insectes pris dans leurs filets. Mais qui sera nommé juriste pour dire si, c’est licite ou pas? Les plateformes?

Mais, il me vient des questions, les plateformes de cette nouvelle chaîne de télévision, appelée: « réseaux sociaux ». Auront-elle une formation de magistrat pour statuer sur la chose? Pourront-ils donner une sanction pénale? Comment pourront-ils appliquer la sanction du tribunal? C’est-à-dire, une peine de prison, un travail d’intérêt général, une amende. A bientôt pour d’autres nouvelles, c’était Lonvi.

Laisser un commentaire