Course poursuite

Bonjour mesdames et messieurs, c’est lonvi. Hier, une course poursuite s’est produite. L’intervention des services d’urgences se sont avérées indispensable . C’est encore la triste violence du quotidien. Quand on vous dit que la vitesse est dangereuse. Ce n’est pas pour rien. Combien de fois, faudra-t-il le répéter? On ne court pas dans les couloirs d’un hôpital. Et, en plus, ces gens chantaient à tue- tête. Peut-être s’étaient-ils trompés de lieux? Peut-être se croyaient – ils dans une manifestation culturelle? Actuellement, on l’ignore encore. Nous savons juste qu’ils ont participé à un concours de chant avec la possible participation d’un ou d’une personnalité publique. Ils chantaient des chansons prometteuses. Ils chantaient des titres comme  » dépannons l’hôpital« ,  » grève« . Peut-être des tubes de l’été? Cependant, il reste à confirmer la participation d’une ministre sur les lieux. Maintenant, la question se pose. Faudra-t-il responsabiliser ces pauvres? Car les courses poursuites et les concours de chants, ce n’est pas dans l’hôpital! A bientôt pour d’autres nouvelles, c’était, lonvi.

Laisser un commentaire