acte terroriste

Bonjour mesdames et messieurs, c’est lonvi. Jusqu’où ira le terrorisme dans le monde? Hier soir, un acte terroriste s’est produit. Un homme a été victime d’un acte d’une grande cruauté. Pourtant, il connaissait son bourreau . Du coup, il ne s’est pas méfié. Mais, il a eu la vie sauve grâce à son grand courage. En effet, sa femme a commis un acte inqualifiable! Un acte de terreur, extrême! Oui, cet homme attendait sagement sa soupe du soir. Il l’aurait même dit: « Alors, tu ramènes ma soupe! J’ai faim! » Oui, il lui parle avec respect. Lui, qui adore son épouse. D’autre part, Sa femme l’aime. Que dis-je! Elle l’adore tel un dieu qu’il n’est pas. Elle accepte son sort. Le plus important, elle s’entraîne avec, pour les compétitions internationales,  » combat dans le logement ». En d’autres termes, son épouse est son punching-ball.

Oui, c’était un cadre idyllique. C’en était tellement idyllique. Que les autres femmes étaient devenues jalouses d’un tel amour, d’un tel bonheur joyeux. Pourtant, un terrible drame, c’est produit. Un acte horrible les a touché. Ils ont étés victimes d’un acte terroriste. En effet, sa femme était une terroriste. Lui, qui était si gentil, si aimant avec sa femme. On ne s’attendait pas à cela d’elle. Elle a surpris tout le monde. Oui, elle a voulu le brûler en chauffant trop fort sa soupe. Elle lui a remis une soupe brûlante. C’était lors d’un simple dîner entre amoureux, sans chandelle. Sa compagne a voulu l’assassiner. Suite à cela, l’homme avec un courage digne des plus grand héros de bandes dessinés, c’est levé.

Et parce qu’il est un homme, un vrai. Par respect et porté par l’amour de son épouse, il a fait face à l’adversité, avec dignité. Oui, il ne s’est pas laissé terrorisé par sa femme. Par conséquence, il a soudainement réagit pour sauver sa vie face à cette dangereuse terroriste.  » Tu l’as fait exprès! Je t’avais prévenu.  » Et,là! Ce fut le combat entre le bien et le mal!  » Poum, poum. » Un combat à mort venait de s’engager! L’homme a finalement vaincu cette terreur sans nom, sa femme, afin de rester en vie. Cet homme victime d’un acte terroriste n’eu d’autre alternative que de tuer sa compagne. Qui, rappelons-le, a voulu l’assassiner en lui donnant une soupe brûlante. Une soupe trop chaude à boire, quoi! Mais, dans cette histoire de la vie, qui était la victime, dans cette violence du quotidien? A bientôt pour d’autres nouvelles, c’était lonvi.

Laisser un commentaire