Caméra d’urgence

Bonjour, je me présente. Je suis donc lonvi. Mais suis-je bien aux urgences ici? Oui! ah! Okay! Non, je disais cela car vous me filmez avec la caméra, là bas. Je pensez m’être trompé de lieu. Dommage, je ne passerais pas dans l’émission. Attention, vous êtes filmé dans les urgences. Euh,pourquoi suis-je là? Donc, je viens pour ma gorge. J’ai mal! Très mal! Sauvez- moi! C’est très douloureux. Ma vie vie est peut-être en danger? Non, je suis en danger de mort. Hein, quoi, je dois attendre? Je ne suis pas un cas prioritaire. Pourquoi? Comment cela, je dois attendre? Mais, je souffre le martyr. Donc, je risque ma vie. C’est une urgence. Quoi, non? Ma vie est menacé par une maladie. Néanmoins, Je suis en danger de mort! Hein? Quoi? Non! Pourtant, c’est vital pour ma santé.

Je suis une urgence. Je dois être une priorité pour les soins. Vous devez me soigner. Comment pouvez vous dire que ce n’est pas grave? Si, vous ne m’auscultez pas? Mais, au fait, vous n’êtes pas docteur. Appelez le médecin! Lui seul, peut m’annoncer la terrible nouvelle. En attendant, vous me faites perdre mon temps. Je souffre le martyr, moi! Ma vie est en danger! Dans les cas d’urgences, chaque minutes compte . Que dis-je chaque seconde compte. Là, si cela se trouve, on ne pourra plus me sauver. Je vais mourir dans cette salle, dans l’attente d’être vu par un médecin. Je suis une urgence. Enfin, je sais très bien que c’est une salle d’attente. Bonjour monsieur! Non, je fais pas de grabuge. Tout d’abord, vous pourriez vous présenter. Qui êtes- vous? C’est la moindre des politesses.

Du moins quand on est bien éduqué. Ah, vous êtes docteur! Oh, excusez- moi, docteur! Je viens pour une raison toute simple. Car, je suis en danger de mort. Je souffre le martyr. J’ai mal à la gorge. Et cet infirmier me fait attendre. Alors que chaque seconde compte pour les cas d’urgences. Vous devez me soignez sinon gare! Quoi, la caméra? La caméra! Où ca? Oui, elle est là! Ah bon! D’accord! Croyez-vous au miracle docteur? Parce qu’il vient de s’en produire un! Je vais attendre mon tour! Comme quoi, une caméra aux urgences provoquent des miracles. Alors, les urgences réclamez votre miracle. Euh, votre caméra. Une caméra sauve tout le monde des agressions, des attaques. Mais une caméra les évite-t-elle réellement? Et, que devient l’humain face à ce progrès technique? A bientôt, pour d’autres nouvelles, c’était lonvi.

Méfiez-vous du docteur

Bonjour les amis, c’est lonvi. Je vous invite à la prudence, si vous devez consulter un docteur. Peut-être vous demanderez-vous, pourquoi, je vous invite à la prudence? Car, il m’est arrivé une drôle d’aventure. Elle aurait pu très mal se passer. On ne traverse pas situation dangereuse sans risque. On se doit de réagir avec un énorme courage. En conséquence, il nous un entraînement adéquat pour affronter les zones dangereuses. Il faut être un athlète de haut niveau. Même si, ce n’était pas n’importe laquelle zone périlleuse. J’ai bien crût que j’allais y passer. Mais pas de soif! J’ai juste faillit y passer à cause d’une simple maladie! Oui, je suis parti en vacances dans le sud. J’ai été visiter un désert. Je voulais en apprendre plus sur les us et coutumes locales des indigènes de cet endroit. Pour cela, j’ai été très loin à l’étranger.

Je suis parti dans un désert. Je suis resté en France métropolitaine. Oui, en France métropolitaine, il n’existe pas un, mais des déserts! Je ne sais pas si c’est provoqué par le réchauffement climatique. Mais, oui, il existe bel et bien des déserts dans le pays dit : « des droit de l’homme ». Laissez-moi, vous contez ma mésaventure. La dernière fois, j’étais pas bien. Je suis donc parti , en quête d’un docteur. Et, là… un coup de chance! J’en trouve un dans une rue. Oui, il suffit de traverser la rue quand on habite dans un désert médical. Enfin, chance, c’est ce que je croyais. Savez-vous ce que j’ai obtenu comme traitement? … De l’histoire! Vous parlez d’un traitement médical! Je vous le dis, il ne fait pas bon d’être malade dans ce pays.

Enfin, en arriver à soigner des personnes à coups d’histoire. Et, pourtant, oui, je suis bien tombé sur un docteur…. mais en histoire. Mais bon, j’ai eu de la chance. Cela aurait pu être pire. Imaginez, le résultat avec un docteur en philosophie ou de mathématique. Et, bien là! Croyez moi! Vous serez bien soigné. Oui, c’est vrai! Dans ce pays, on peut se prétendre docteur, à la condition, de posséder un doctorat. Oui, vous avez bien compris. Un simple doctorat suffit pour être docteur dans une discipline. Donc, n’oubliez pas! Méfiez-vous des docteurs! Vérifiez bien, si votre docteur est bien un docteur, mais en médecine. Un vrai médecin, quoi! A bientôt, pour d’autres nouvelles, c’était lonvi.

France pays du tiers monde

Bonjour mesdames et messieurs, c’est lonvi. La France est un pays du tiers- monde. Où plutôt devrais-je l’exprimer autrement. La France serait-elle devenue un pays du tiers-monde? Vous vous demanderez peut-être pourquoi je dis cela? Peut-être ne serez vous pas d’accord avec mes propos? Tout d’abord, quand on voit des individus seuls, des familles devoir se procurer de quoi subsister. Par exemple, les resto du coeur. Mais, il y a aussi des centaines d’épiceries solidaires en France. De même, quand on voit des étudiants ayant besoin d’aides alimentaires pour simplement pouvoir vivre. Ils en ont besoin pour étudier. Et peut-être obtenir un avenir meilleur. Alors oui, on est en droit de se poser la question. La France serait-elle devenue un pays du tiers-monde? Je sais notre beau pays est dans les dix premières puissance économique mondiale. Mais des individus ont besoin d’aides pour manger.

Elle n’a pas les moyens de nourrir ses enfants. On l’a bien vu lors de l’affaire de la pâte à tartiner. Les gens se sont bousculés, piétinés. De même, il y a eu des affrontements, des émeutes. Vous vous rendez compte! Uniquement pour des pots de 950 grammes. Qui sait, peut-être, était-ce,des émeutes de la faim? Tout cela pour obtenir des pots en promotions. Vous vous rendez compte! 70% de promotion pour un pot de pâte à tartiner. C’est énorme. Imaginez la situation! C’est mon pot! Non c’est le mien! je l’ai vu le premier! C’est à moi! Je l’ai dans les mains! je le garde! Non, j’en veux! C’est pour le manger! Allez op! on commence à jouer au ping pong! On commence par le ping. Puis, cela se termine par le pong! C’est une horrible situation. La France est donc bien devenue un pays du tiers-monde.

Et, là, c’était que pour les adultes. Mais, le pire, ceux sont pour les enfants! Ils sont tellement maigre. Que les cartables sont trop lourd pour eux! Ils prennent des risques pour leurs santés physiques. Par conséquent, ils peuvent terminer leurs scolarités avec des problèmes de dos. Enfin, si, on pense réellement à la santé des enfants. En conséquence, on sait que le poids d’un cartable ne doit pas excéder 10% du poids de l’enfant. Je vous donc pose la question. Combien d’enfants sont bien portants en France? Pas beaucoup! Les cartables pèseraient en moyenne 10 kq. Pour porter ce cartable de 10 kg. Un enfant doit être bien nourrit. C’est à dire peser 100 kilo. Et, encore, ce n’est que pour un cartable de 10 kg. Vous voyez la France est devenue un pays du tiers-monde. Elle est incapable de nourrir correctement ses enfants!

En conséquence, je vous demande combien un enfant devrait peser, pour porter un cartable de 30 kg? Il devrait donc peser 300 kg. Cela en raison qu’un enfant ne doit pas porter plus de 10% de son poids! Vous voyez la France a faim! C’est donc bien un pays du tiers-monde! Ce problème existe depuis très longtemps. De même, il semblerait. Que le progrès technologique n’ait toujours pas permis de protéger nos enfants. D’ailleurs, les parents sont angoissés par cette question de santé publique. De la même manière, l’un des problèmes évoqué est certainement: Comment peut-on réduire le poids porté par nos enfants? Sauf, probablement, si vous estimez qu’un enfant peut jouer à la roulette russe avec sa colonne vertébrale! A bientôt, pour d‘autres nouvelles, c’était lonvi.

Scandale de l’Education Nationale

Bonjour mesdames et messieurs, c’est Lonvi. Une chose incroyable a été trouvée au sein de l’Education Nationale. Un scandale! Et, oui! c’est un vrai scandale. En effet, l’Education Nationale ne vous le dira pas. Pourtant, c’est un scandale. J’ai la triste nouvelle à vous informer. C’est triste de le dire. Mais, c’est un vrai scandale. Tous les enseignants n’ont pas tous leurs diplômes pour enseigner aux élèves. Après comment voulez que l’éducation nationale éduque correctement nos enfants? Je vous le dis tout de suite. C’est impossible! Pourtant, on s’étonne encore qu’il y ai ensuite des problèmes dans l’enseignement. Où plutôt devrais-je dire, dans l’éducation des enfants, en France. Le plus remarquable, dans la situation présente est de trouver des personnes encore étonnées. C’est d’ailleurs une chose étonnante. Et, oui, il manque les fameux diplômes d’éducateurs aux enseignants.

Après cela, comment cela, comment voulez-vous que les travailleurs de l’éducation nationale éduquent nos enfants sans ces fameux diplômes d’éducateurs? Ce n’est pas possible! C’est un scandale! En conséquence, il faut continuer de s’étonner, si les enfants ne sont pas bien éduqués par la nation. Oh! non! Si ça se trouve, l’éducation nationale ne fait que les garder. Oh! la la! Une vraie garderie, quoi! Je comprends maintenant, le problème de l’éducation nationale. Ca doit être un vrai dilemme. De le dire ou ne pas le dire, tel est la question intime de ces enseignants. De la même manière, Il existe trois diplômes d’éducateurs. C’est pas simple. Je dirais même. C’est très compliqué. Car pour un enseignant généraliste, il lui faut ce diplôme d’éducateur. C’est simple. Mais pour les enseignants spécialisés, c’est tout autre. En raison de la spécialisation, il faut savoir s’il est sportif ou pas!

S’il est sportif, c’est celui d’éducateur sportif. Dans le cas contraire, c’est le diplôme d’éducateurs spécialisés. Non, je vous le dis, à vous enseignants de l’éducation nationale. Vous devez posséder l’un de ces diplômes. Ne pas l’avoir, est un scandale. Sinon, comment voulez-vous éduquer nos enfants?Ce n’est pas possible sans ces fameux diplômes d’éducateurs suivant que vous soyez sportif, enseignant généraliste ou spécialisé. Il est donc impératif de changer l’éducation nationale. Afin que l’éducation nationale éduque bien nos enfants. Nous devons sauvez nos enfants. Mais, au fait, qui doit éduquer nos enfants? Est-ce à la nation? Où bien, est-ce aux parents d’éduquer leurs enfants? Ne faudrait -il pas aussi trouver une autre dénomination à ce ministère? Tel le ministère de la socialisation nationale. Ou pourquoi pas, le ministère de l’enseignement nationale. A bientôt pour d’autres nouvelles, c’était lonvi.